ADN : Génétique et biologie cellulaire, structure et rôle

ADN, notre patrimoine génétique dévoilé

Le génie génétique a décrypté notre ADN

De science récente apparue dans les années 1930, la biologie ou génétique moléculaire a connu depuis lors un développement et des progrès spectaculaires dans le domaine de la recherche du génome humain tant au niveau scientifique (identification ADN en criminologie), médical (dépistage et diagnostic des pathologies immunitaires) et pour l’étude de l’hérédité et de la parenté (test de paternité).

Cette naissance biologique a été possible suite à aux découvertes scientifiques des biologistes et chercheurs depuis plus d’un siècle :

– l’observation des chromatines, des chromosomes et de la mitose en 1882 par Fleming
– la prise en compte des travaux de Mendel en 1900 permettant de comprendre les lois de l’hérédité par l’étude de la transmission de caractères,
– l’élaboration de la théorie chromosomique de l’hérédité (premières cartes des gènes portés par les chromosomes) par les expériences de Morgan en 1913 à New York.

Découverte de l’ADN

C’est en 1944 que O.Avery découvrit L’ADN ce qui permit à Francis Crick et James Watson quelques années plus tard de comprendre que l’information héréditaire était codée dans les gènes sous forme de symboles constitués d’unités chimiques de l’ADN , les nucléotides. Ils ont décrient une structure trie dimensionnelle de l’ADN après les mécanismes de réplication. Une découverte biologique capitale et des plus importantes du XX siècle !

L’ADN (acide désoxyribonucléique) , support de l’information génétique et héréditaire et de ses variations est à la base de tout être vivant. C’est grâce à la molécule d’ADN que les cellules se multiplient, les organismes se développent et les caractères génétiques se transmettent des parents aux enfants. Toute cellule vivante est composée d’acide nucléique qui peut être Désoxiribo nucléique (ADN) pour la majorité des organismes vivant, ou ribonucléique (ARN) pour certains virus (rétrovirus).

Comment est structuré l’ADN ?

Comment se strcture la double hélice ADN et comment elle se réplique

structure ADN et sa réplication

Très bien organisé et unique à chaque individu, l’ADN comporte des milliers de gènes structurés par une succession précise de nucléotides. Un nucléotide est constitué de trois molécules : un sucre : le désoxyribose , un acide phosphorique et une base azotée. Cet ensemble de molécules biologiques d’ADN se représente en deux longs brins antiparallèles enroulés en double hélice (structure hélicoïdale). L’ordre dans lequel se succèdent les nucléotides le long d’un brin d’ADN représente la séquence de ce brin (polymère) et porte l’information ou patrimoine génétique. Chaque monomère (élément constitutif des protéines multimériques) qui le constitue est un nucléotide (élément de base de l’acide nucléique) lequel est formé d’une base azotée. Il existe quatre bases ou nucléotides différents : l’adénosine (A) la cytidine (C) la guanine (G) et la thymine (T) qui s’organisent en pairs : A-T et G-C.

L’ADN peut se répliquer de manière très exacte, grâce à un système de réparation efficace. La réplication de l’ADN est nécessaire avant la division cellulaire. Elle ce produit pendant la phases S du cycle cellulaire.